Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 06:40

Gloire de Dijon

 

 

 

P1340613

 

Sur la façade ouest de notre maison grimpe un magnifique rosier.

Ses fleurs sont en perpétuelle évolution et on ne saurait lui attribuer une couleur.

Rose vif, rose pale, abricot, chamois, jaune?


P1340601

P1340602.JPGP1340605


 

Mes voisins qui habitent le quartier depuis cinquante ans l'ont toujours connu. La construction de la maison remonte à 1921 et j'aime imaginer que le rosier a été planté par ses habitants d'origine.

 

Il m'a fallu deux années pour réussir à mettre un nom sur mon rosier et c'est aux journées de la Rose de Chaalis qu'il a pu être identifié par un rosiériste.

 

C'est un rosier thé, obtenu  en 1853 par Jacotot d'un croisement entre Jaune Desprez et Souvenir de la Malmaison.

 

Somptueux, à la floraison abondante et parfumée ET remontant, il est hélas très sensible aux maladies.

Partager cet article

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans le jardin de la luciole
commenter cet article

commentaires

Françoise 13/09/2012 21:32

J'en ai trois ils sont encore jeune, mais je les aime beaucoup aussi.... même si on m'en a arraché une grosse charpentière par négligence, un personne en passant trop près avec une tondeuse..
sniff
celui qui a été blessé ne semble pas trop en souffir mais j'attends l'an prochain pour être sure qu'il n'y aura pas de souci

danslejardindelaluciole 13/09/2012 22:18



J'aime ce vieux rosier : il fait partie de la maison au même titre que le lierre qui fait corps avec la façade.


Je lui pardonne donc d'être si sensible aux maladies et aux caprices de la météo, un peu comme à une vieille dame capricieuse...


Je suis retournée voir ton site, sur lequel j'étais déjà passée...quel magnifique endroit! Je t'envie : ça doit être merveilleux d'avoir un tel espace de création! C'est vraiment splendide.


à bientôt



Nicole 12/06/2012 22:20

Je viens de faire une agréable balade dans ton blog, je m'arrête sur ce magnifique rosier ancien. Les journées de la roses de Chaalis sont toujours très belles.
Bonne soirée
Nicole

danslejardindelaluciole 12/06/2012 23:01



J'y ai pensé tout le week-end, mais ça fait déjà trois ans que j'y traine mon mari pour notre anniversaire de mariage, alors j'ai fait une pause...jusqu'à l'année prochaine!


*belle soirée*



bonheur du jour 12/06/2012 19:51

Il est superbe. Aussi ancien que la maison ? Ca alors....

danslejardindelaluciole 12/06/2012 22:59



Ma copinaute Quattre en a un qui a 200 ans!



zoraly 11/06/2012 19:13

il est magnifique ton rosier j'aime beaucoup toute sa palette de couleur
as tu déjà essayé de le bouturer?
penses à lui mettre de l'engrais à l'automne et au cours de l'été
bises, zoraly

danslejardindelaluciole 11/06/2012 19:50



Non je n'ai  pas tenté de le bouturer. Je lui donne de l'engrais bio au printemps et au début de l'été et du compost et du fumier à l'automne, mais c'est un rosier réputé toujours malade :
cela m'a été confirmé par Jean-Lin Lebrun des pépinières Méla Rosa qui me l'a identifié et l'accroche à son sujet du catalogue André Eve dit "Prenez le risque, adoptez-le"!



quattre 11/06/2012 11:20

Tu as fait comment pour le faire identifier? Tu en as apporté un échantillon avec toi??? Et à propos de maladies, mon très vieux rosier (200 ans environ! Planté en même temps que la maison! ) de la
façade sud de l'atelier est couvert de taches noires et semble faiblard. Jusqu'à maintenant j'ai employé ma technique du "laisser faire", tu crois que je devrais agir???

danslejardindelaluciole 11/06/2012 19:17



J'ai d'abord fait des recherches sur internet et sur le catalogue d'André Eve. Puis comme je n'arrivais pas à trouver, je suis allée aux Journées de la Rose de Chaalis avec des fleurs de mon
rosier. Ca n'avait pas l'air difficile à trouver car deux rosiéristes l'ont immédiatement identifié.


Quant à ton bicentenaire, ce que tu décris semble être le marsonia, surnommé maladie des taches noires.Dans mon jardin, aucun produit chimique n'a le droit de cité. J'apporte au printemps et
après la floraison pour les rosiers remontants un engrais certifié AB à mes rosiers. Je fais un apport conséquent de compost et de fumier à l'automne. Et je pulvérise au purin d'ortie au
printemps. S'il y a des pucerons, je m'en moque et s'il y a des maladies, j'ôte les feuilles touchées pour éviter la propagation puis je laisse tomber si elle est trop répendue.


J'essaye aussi de comprendre pourquoi la plante est malade : trop collée à un mur chaud(oïdium)? Une association avec une autre plante porteuse de maladie ou attirant les parasites...


Globalement, mes plantes sont bien nourries au compost et fumier et donc assez résistantes mais je me refuse à empoisonner ma terre. Voilà pour ma petite leçon bio du jour.


*très belle soirée à toi*


 



Présentation

Recherche

Archives