Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 06:46

 rosier d'Uzès et pois de senteur

 

 

 

P1340916

  Le rosier Acropolis (Meilland, 2001),  est le seul rosier moderne du jardin. Son surnom provient du superbe marché d'Uzès d'où je l'ai rapporté. Je n'aime pas son port trop raide et son manque de parfum mais ses couleurs sont délicieuses. Elles passent du vieux rose au bronze pour faner dans un ton crème nuancé de verdâtre.

 

 

P1340920

P1340924

 

P1340929

P1340926

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans le jardin de la luciole
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 07:02

les roses du voisin

 

 

 

3

 

Après avoir tenté de bouturer sans succès le rosier de mon voisin, je suis allée en catimini et sous la pluie en cueillir quelques roses, comme à chaque printemps.

Sans doute est-ce parce que je n'arrive ni à l'identifier, ni à le bouturer qu'il me plait autant!


10

1bis.jpg5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7

6924bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8Et son parfum fruité est à se damner...

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans un peu de tout et petits riens
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 07:22

sunchiny day

 

 

 

 

 

P1350341.JPG

 

 

P1350278

P1350353

 

 

 

 

 

 

 

P1350232

Inutile de me dire

que ce toboggan de récup' est une insulte au bon goût

et qu'il est comme une verrue dans mon jardin...

je ne le sais que trop!

P1350218

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans le jardin de la luciole
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 07:00

cheesecake new yorkais au citron

 

 

 

1.jpg

 

ingrédients :

- 200 grammes de spéculoos

- 70 grammes de beurre

- 600 grammes de Philadelphia

- 20 cl de crème épaisse

- 100 grammes de sucre

- 3 oeufs

- 1 citron bio

- du coulis de framboises (facultatif)

 

Préchauffez le four à 150 °C.

Prélevez les zestes du citron et réservez-les.

Mixez les spéculoos puis ajoutez-y le beurre fondu. Tapissez-en le fond d'un moule à manquer en silicone et mettez à cuire pendant 10 minutes, pendant que le four chauffe.

Pendant ce temps, fouettez en les incorporant progressivement le Philadelphia, la crème, le sucre, les oeufs un à un et le zeste de citron.

Versez cette préparation sur le fond de spéculoos et enfournez pour une heure.

Une fois l'heure écoulée, laissez le cheesecake une heure supplémentaire dans le four puis placez-le au frigo une nuit minimum.

Au moment de le servir, démoulez-le puis nappez-le de coulis de framboises.

 

REGALEZ-VOUS!


Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans l'eau à la bouche
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 07:08

rosiers mousseux

 

 

 

Les rosiers mousseux sont nés d'une mutation spontanée de rosier centifolia à la fin du XVII ème siècle.

Ils doivent leur nom à la mousse qui recouvre les fleurs en boutons.

Ils ont eu leur heure de gloire en France dans la deuxième moitié du XIXème siècle et l'on recensera plus de 200 créations dont il ne reste hélas plus grand chose...

 

 

 

P1340897P1340911P1340896P1340913

Rosa centifolia "muscosa cristata"

origine inconnue, 1827

Il doit à ses boutons moussus en forme de tricorne le surnom de "chapeau de Napoléon". Sa fleur est très parfumée.

 

 

 

P1340639.JPGP1340643P1340573.JPGP1340646.JPGSalet

Lacharme, 1854

Une autre merveille, remontante celle-là et très parfumée elle aussi.

La mousse qui recouvre ses boutons a une curieuse odeur de résine.

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans le jardin de la luciole
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 07:16

  une poignée de fraises pour cinq gourmands

 

 

 

P1340858.JPG

 

 

Rentrer du potager avec une poignée de fraises que les merles et les limaces ont eu la bonté d'épargner. Se demander comment  faire profiter tous les gourmands de la maison d'une si maigre cueillette. 

Puis sortir deux petits suisses aux fruits rouge et de la crème fraîche du frigo, les battre au fouet pour obtenir une mousse légère. La disposer dans de jolis ramequins, y ajouter mes précieuses fraises coupées en quartier et parsemées de pistaches concassées...

 

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans l'eau à la bouche
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 06:44

églantine et verbascum

 

 

 

 

 

11

19

15171316

 


Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans le jardin de la luciole
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 07:11

allium christophii


 

 

 

P1340871.JPG

 

 

P1340211

P1340212

P1340322

P1340427

 

Et en plus, il fane avec élégance...

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans le jardin de la luciole
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 07:34

chauffe-coeur citronille


 

 

laine-citronille.jpg

 

Peut-être vous demandez-vous où en est mon projet de chauffe-coeur en laine tisane de chez Citronille?

 

Et bien il en est réduit à ces trois malheureuses pelotes : beaucoup trop petit, j'ai du le détricoter! Ca m'apprendra (tralala) à ne pas faire d'échantillon...

 

A recommencer donc une taille au dessus et une demi-taille d'aiguilles en plus. A suivre...

 

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans de fil en aiguille
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 06:40

Gloire de Dijon

 

 

 

P1340613

 

Sur la façade ouest de notre maison grimpe un magnifique rosier.

Ses fleurs sont en perpétuelle évolution et on ne saurait lui attribuer une couleur.

Rose vif, rose pale, abricot, chamois, jaune?


P1340601

P1340602.JPGP1340605


 

Mes voisins qui habitent le quartier depuis cinquante ans l'ont toujours connu. La construction de la maison remonte à 1921 et j'aime imaginer que le rosier a été planté par ses habitants d'origine.

 

Il m'a fallu deux années pour réussir à mettre un nom sur mon rosier et c'est aux journées de la Rose de Chaalis qu'il a pu être identifié par un rosiériste.

 

C'est un rosier thé, obtenu  en 1853 par Jacotot d'un croisement entre Jaune Desprez et Souvenir de la Malmaison.

 

Somptueux, à la floraison abondante et parfumée ET remontant, il est hélas très sensible aux maladies.

Repost 0
Published by danslejardindelaluciole - dans le jardin de la luciole
commenter cet article

Présentation

Recherche

Archives